La gamme relative mineure à la guitare

A chaque gamme majeure correspond une gamme relative mineure. La gamme relative mineure d’un gamme majeure contient la même armure que cette dernière. Plus simplement, cela veut dire que les notes entre la gamme majeure et sa relative mineure sont les mêmes. La différence réside dans l’ordre des notes, et une caractéristique fondamentale de la gamme mineure est sa tierce mineure. Essayons de voir cela plus en détail.

Intervalles de la gamme mineure

Tout d’abord, il est plus qu’utile de saisir la notion d’intervalles si vous voulez comprendre et maîtriser les gammes et les accords et apprendre la guitare de manière plus approfondie. Vous gagnerez ainsi du temps et de l’énergie dans l’apprentissage de la guitare.

Pour rappel, l’intervalle est la distance qui sépare deux notes. Les bases de celui-ci sont le ton et le demi-ton. Ainsi, sur votre guitare, une case correspond à 1/2 ton, deux cases à 1 ton. Il y a donc un ton (deux cases) entre la case 1 et 3, soit la différence entre fa et sol.

 Prenons l’exemple de la gamme de la mineur.
Gamme de la mineur - Am

Construction de la gamme de Am

Vous remarquerez que ce sont les mêmes notes que celles de la gamme de C majeur. On dira donc que la gamme de A mineur est la relative mineure de C.

Tout comme pour la construction de la gamme majeure, en respectant cet ordre en partant de la tonique (1 ton, ½ ton, 1 ton, 1 ton, ½ ton, 1 ton, 1 ton), nous pouvons construire toutes les gammes mineures à notre disposition. Prenons ainsi un autre exemple, la gamme de Em.

Construction de la gamme de mi mineur

Gamme de mi mineur - Em

Construction de la gamme de Em

On remarquera le F# qui se trouve 1 ton après le E. Les notes ici sont les mêmes que celles de la gamme de G, donc Em est la gamme mineure relative de G. Notez que l’ordre des des intervalles est respecté : 1 ton, ½ ton, 1 ton, 1 ton, ½ ton, 1 ton, 1 ton.

Quand et comment utiliser la gamme relative mineure

L’utilisation de la gamme mineure relative est un vaste sujet sur lequel nous nous étendrons sur ce site. Pour commencer, et si vous êtes à vos débuts en matière d’improvisation et de composition, sachez que cette gamme sonnera particulièrement bien sur un morceau en mineur. Mais comment déterminer la tonalité pour commencer ?

En simplifiant de manière un peu exagérée, je vous recommande de regarder la suite d’accords du morceau que vous jouerez. Il y a de fortes chances que si le premier accord du refrain ou du couplet est mineur, cet accord donnera la tonalité de ce couplet/refrain. Bien sûr, ce n’est pas systématique et il faudrait passer par une analyse harmonique avant d’en être certain et de s’assurer qu’il n’y a pas de modulation (changement de tonalité). Toutefois, si vous débutez en improvisation, n’hésitez pas à essayer pour vous mettre dans le bain pour sentir l’ambiance mineure avant d’approfondir la question.

Par exemple, sur une cadence du type Im – III – Vm en Am, cela donne en accompagnement Am – C – Em, et la gamme de Am mineur sera parfaite pour créer une mélodie et pour improviser.

Nous développerons un prochain cours sur les positions de la gamme mineure sur le manche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *